La sensation désagréable de la réalité étouffée dans vos oreilles, comme si quelque chose vous empêchait de bien entendre et que vous étiez constamment sous la douche. Ce sentiment s’appelle barotraumatisme et, si dernièrement vous souffrez d’inconfort dans vos oreilles et que vous les sentez bouchées, cela peut être la conséquence d’affections saisonnières ou d’un changement soudain de pression.

Cependant, cette sensation d’instabilité des oreilles, si elle est négligée, peut être vraiment gênante et douloureuse, il est donc bon de se mettre immédiatement à l’abri. Évidemment, il n’y a pas lieu de s’alarmer, il suffit de prendre les bonnes précautions pour soulager l’inconfort et se sentir bien à nouveau. Mais quelles sont les principales causes et remèdes des oreilles bouchées ?

Les causes

Cette perturbation peut être causée par uneobstruction (un véritable bouchon) situé dans le conduit auditif externe, cette sorte de tunnel qui achemine les ondes sonores captées par l’oreillette jusqu’au tympan. Un tel bouchon dans le conduit auditif peut être dû à divers facteurs :

Lorsque nous sommes en état de froid, de grippe, d’infection des voies respiratoires, de production de mucus, dont on se souvient qu’il s’agit d’une réaction défensive de notre corps, peut être la cause d’oreilles bouchées. En fait, le flegme qui se forme et ne peut être dissous et évacué envahit le soi-disant « masque » formé par le nez, la gorge et les oreilles.

Notre oreille produit une substance cireuse, qui remplit une fonction de protection et de lubrification du conduit auditif. Habituellement le cérumen il se dissout et est emporté lors du nettoyage quotidien, mais dans certaines conditions, il peut s’accumuler de manière excessive, durcir et obstruer la partie externe de l’oreille jusqu’à appuyer sur le tympan. Dans ce cas, l’effet oreille étouffée voire bouchée est garanti.

Il est important de faire attention à la façon dont vous prenez soin dehygiène de leurs propres oreilles. Je suis colle sur avec des cotons qui poussent le cérumen jusqu’au fond du conduit auditif, il est toujours bon d’utiliser de l’eau tiède émulsionnée avec une huile émolliente pour nettoyer périodiquement l’excès de cérumen, ou des gouttes spécifiques pour les oreilles bouchées.

Les remèdes

LES vous fumigez, une méthode ancestrale qui exploite les bienfaits de la vapeur dégagée par l’eau chaude, ils sont un véritable remède de grand-mère utile pour les oreilles bouchées par les mucosités. En fait, il s’agit d’inhaler les vapeurs qui aident à fluidifier le mucus accumulé. Dans l’eau mise à bouillir dans une casserole, des substances telles qu’on peut les dissoudre bicarbonate de soude ou sel de table qui, pourtant, ont aujourd’hui laissé place à herbes comme la lavande, le romarin, la menthe ou des huiles essentielles comme l’eucalyptus et le thym. Inspirez simplement les vapeurs dégagées en vous plaçant sur la casserole avec une serviette sur la tête pour contenir la dispersion des vapeurs et obtenir un résultat bénéfique.

Une autre astuce de grand-mère pour ramollir le bouchon de cérumen consiste à utiliser le Chauffer. Il suffit de s’allonger quelques minutes avec l’oreille atteinte sur la source de chaleur (comme une bouillotte, voire simplement une bouteille en plastique remplie d’eau bouillante et enveloppée dans un linge).

Parmi les remèdes de grand-mère contre les oreilles bouchées, le mélange de vinaigre de vin blanc et d’alcool il est parmi les plus utilisés. Vous devez mélanger les deux substances et insérer quelques gouttes à l’intérieur de l’oreille à l’aide du compte-gouttes, en gardant la tête inclinée d’un côté pendant 5 minutes. Bouchez ensuite la sortie de l’oreille avec du coton : après quelques minutes, le bouchon de cérumen sera dissous. Alternativement, on peut en utiliser un solution saline ou les sprays anti-cérumen appropriés. Je le recommande plutôt les cônes de cire ne sont pas recommandés: non seulement la cire chaude risque de provoquer de graves brûlures mais, si elle se solidifie, elle devient encore plus nocive que le bouchon de cérumen lui-même.

Un moyen simple d’évacuer l’eau est de créer un effet de vide en insérant l’index dans l’oreille, en appuyant lentement et en le déplaçant pour pouvoir aspirer l’eau vers l’extérieur. Il est important de bien tamponner les oreilles avec une serviette, en inclinant la tête pour évacuer l’excès de liquide.

Aujourd’hui, il est également suggéré d’utiliser le jet d’air du sèche-cheveux pour aider à assécher l’eau emprisonnée dans le conduit auditif, mais il faut faire attention car le sèche-cheveux doit être maintenu à une certaine distance de l’oreille et l’air ne doit pas être trop chaud.

Si la cause de l’oreille bouchée est la présence d’eau, vous pouvez incliner la tête d’un côté afin que la force de gravité expulse l’eau. Sinon appliquez une pression avec la paume de la main pendant quelques secondes puis relâchez, permettant ainsi à l’eau de s’écouler. Si l’oreille est toujours bloquée, vous pouvez essayer de mâcher un mâcher gencive de manière énergique.

Si les symptômes persistent ou s’il existe un doute sur les résultats de l’un de ces remèdes, il est nécessaire de consulter un oto-rhino-laryngologiste pour un spécialiste. Les oreilles sont un organe très délicat et il est bon d’en prendre soin. En savoir plus ici.

A lire également