Bientôt, avec l’arrivée des premiers froids, le mal saisonnier par excellence commencera à se propager :influence. Tout le monde ne sait pas que cette maladie respiratoire est causée par des virus à ARN appartenant au genre Orthomyxovirus qui, à son tour, comprend trois genres (A, B, C) dont les principales caractéristiques sont la haute fréquence avec laquelle ils subissent des mutations et une transmissibilité facile.

Le infection c’est très simple et se produit par des gouttelettes de salive et/ou de mucus émises lors des éternuements, de la toux ou lors de conversations rapprochées avec une autre personne. Encore une fois indirectement en touchant des surfaces et des objets contaminés. La grippe peut provoquer un profond sentiment de mal-être et de fatigue. Comment récupérer de l’énergie une fois la guérison effectuée ? Découvrons ensemble.

Symptômes et complications de la grippe

Après la période de incubation qui dure généralement 1 à 2 jours, les manifestations de la grippe apparaissent brutalement. On constate immédiatement une hausse de température qui ne dure presque jamais moins de 3-4 jours. Là fièvre l’effet high s’accompagne de frissons, de sueurs et de maux de tête.

D’autres symptômes, à des degrés divers, suivent, tels que toux sèche, mal de gorge, nez bouché ou qui coule, douleur thoracique lors de la respiration. Le patient se sent épuisé et se plaint douleur osseuse Et muscles se propager dans tout le corps. Parfois, il existe également des troubles gastro-intestinaux tels que nausées, vomissements, crampes abdominales et diarrhée.

Dans la plupart des cas, la grippe disparaît sans problème, mais dans certains cas catégories des individus (plus de, sujets souffrant de pathologies chroniques, femmes enceintes, enfants âgés de six mois à cinq ans) sont plus exposés aux complications. Il s’agit notamment : du bronchitepneumonie, otite, sinusite, insuffisance respiratoire et cardiaque.

Récupérez votre énergie après la grippe

La grippe dure presque toujours 3 à 4 jours, mais convalescence cela peut même durer plusieurs semaines. Il s’agit d’une période très délicate caractérisée par fatigue intense. Le système immunitaire a dû utiliser toutes ses ressources pour lutter contre le virus et doit donc désormais retrouver la force perdue. Pour l’accompagner, il est possible d’adopter quelques mesures qui, dans leur simplicité, sont capables de faire la différence.

Repos

dormir

Après la grippe, il est essentiel de se reposer. Cela signifie dormir au moins Sept ou huit heures par nuit. Le sommeil nocturne permet au corps de se ressourcer grâce à la transition entre deux états : REM et non-REM. De cette façon, les bienfaits pour la santé sont assurés. Un sommeil réparateur, en effet : améliore le système immunitaire, améliore la mémoire, favorise la bonne humeur et nettoie le cerveau des toxines produites par les neurones pendant la journée.

Vêtements appropriés et prudence dans les endroits très fréquentés

Si vous êtes obligé de quitter la maison, il est préférable de vous couvrir adéquatement et d’éviter autant que possible les endroits particulièrement fréquentés, car vos défenses immunitaires sont encore faibles et la possibilité de contracter d’autres maladies est élevée. Faites également attention à stresser intense. En effet, le cortisol affaiblit encore davantage le système immunitaire.

Nutrition et hydratation

fruits et légumes

Il faut les privilégier aliments frais Et facile à digérer. Feu vert donc à fruits, riz, pâtes, pommes de terre, poisson et viande maigre. Il faut cependant éviter les plats trop élaborés et les assaisonnements excessifs. L’hydratation est critique. Eau, thé, tisanes, jus de fruits ils peuvent être bu chauds ou à température ambiante.

La reconstitution des vitamines et des sels minéraux peut également se faire par la prise de suppléments spécifiques. Afin de récupérer de l’énergie, le système immunitaire a besoin de :

  • vitamine C: connu pour ses effets antioxydants, il est naturellement présent dans les poivrons, les oranges, le brocoli, le raisin, le radicchio ;
  • Vitamine D: soutient les défenses immunitaires. On le trouve dans le poisson, le jaune d’œuf, le foie et certains types de champignons ;
  • Zinc: il a également une action antioxydante et est présent dans les céréales complètes, le poisson et les oléagineux ;
  • Fer: elle se comporte comme la vitamine D. Pour faire le plein, il est recommandé de manger de la viande rouge et blanche, du jaune d’œuf, des crustacés, du poisson, des fruits secs et des légumineuses.

Lire aussi :

A lire également